jeudi 4 juin 2015

Projet street art


Le Slam

Le slam (poésie):
Le terme slam peut aussi bien désigner le genre qui en est avant tout un, que la manifestation à laquelle ce mot fait habituellement et historiquement référence. 
De ce fait le slam est avant tout une certaine posture, et intention, qui a sa culture, mais est aussi un concours de  déclamation de textes poétique (clash).


Né d'une idée du poète américain Marc Smith en 1986 dans le but de rendre les lectures de poèmes à la fois moins élitistes et moins ennuyeuses, le slam prévoit des règles minimales, laissant une grande liberté au participant. La discipline repose sur les talents d'orateur et tend parfois vers le sketch humoristique ou le stand-up . 
Par extension, une soirée slam est une soirée de lecture de poèmes selon le principe de la scène ouverte, ou «open mic», c'est-à-dire que quiconque peut réciter un texte s'il le souhaite. 
On considère que le slam est un mouvement artistique porteur de valeurs telles que l'ouverture d'esprit, le partage, la liberté d'expression et le dépassement des barrières sociales.

Histoire:

En France
Les premiers événements de slam européens apparaissent en 1993 en Finlande, en Suède et en Angleterre. Le slam, en tant que genre ou scène spécifique, n'apparaît que dans les années 1990, et plus particulièrement en 1995 avec la réunion d’un noyau dur (Nada, Joël Barazer, MC Clean, Pilote le Hot) mêlant poètes, "performeurs" et rappeurs dans un bar de Pigalle, le Club Club. 
Les règles et même le terme «slam» n’étant pas encore connus des pratiquants, le cadre se cherche encore dans des expérimentations sur fonds musicaux la plupart du temps, ou sous la forme de simples scènes ouvertes poétiques. C'est en 1995 que les Editions Saravah produisent Le Banquet, premier disque de Gérard Ansaloni, qui mêle poésie et musique: premier disque de slam français.

 Règles habituelles du slam:

Même si le slam de poésie est souvent décrit comme un moyen de liberté d'expression, le spectacle est structuré par des règles qui sont généralement les suivantes:
       Inscriptions ouvertes à toutes et tous auprès du présentateur
       On peut passer seul, en duo, en trio… pas de nombre maximal imposé, si ce n'est la limite technique (possibilité de poème collectif)
       Pas de musique s'il s'agit d'un tournoi slam à proprement parler (en opposition aux soirées open mic ou spoken world)
       Pas de décorations sonores, lumineuses ou vestimentaires
       Pas d'accessoires (si le slameur ne connaît pas son texte, il peut le lire sur scène)
       Temps de parole de trois minutes maximum
       Un texte par passage sur scène
       Texte issu de sa propre création
       Un texte dit = un verre offert (est l'exception culturelle francophone)

Ces règles sont variables selon les scènes. Par exemple, certaines ne seront pas contre un ensemble de plusieurs petits textes lus en un même passage, autoriseront jusque cinq minutes voire supprimeront la limite de temps, d'autres ne donneront qu'un verre par slameur même s'il passe plusieurs fois, d'autres encore imposent un prix d'entrée modique, ou n'interdisent pas la lecture de texte écrit par quelqu'un d'autre, pourvu qu'il cite sa source et l'interprète à sa façon. 
Quoi qu'il en soit, on peut autant dire, lire, chanter, murmurer, que rapper zouiller son slam. On peut même faire un mime. C'est l'occupation de la scène et le partage oral/corporel qui compte.

Chanteur de slam:

 Grand Corps Malade
Empati
Nevche
Stephane Joachim
Joby Bernabé
Mots paumés trio

Emma et Manon

Souvenirs de 3ème


Tu te rappelles de ton année de 3ème ?  La dernière année où
on allait être tous ensemble avant d'être séparé dans tout
Brest ou même pour certains dans les quatre coins de la France.


Tu te rappelles des fous rires en classe qui n'en finissent plus ou des
moments où l'on baillait l'un après l'autre.


Moi quand je pense à notre année je la vois passer très vite
peut être même trop vite. Beaucoup de groupes se sont
formés mais 3ème A comme 3ème B on est toujours resté soudés.


Moi je me souviens du parrainage, puis de notre premier et deuxième
brevet blanc, je me rappelle des temps forts et des cours de
chant, comme à peu près chaque cours de maths.


J'ai compris qu'on allait tous se séparer quand j'ai reçu
ma lettre d'acceptation pour le lycée. Mais tu sais, par
dessus tout, ce que je me rappelle, c'est la rentrée, le moment
où on allait savoir avec qui on allait être, puis il y a eu le
cross aussi, ça me paraît tellement loin, tout comme chaque
cours de techno qu'on attendait patiemment puis les histoires
qu'on écrivait en français.


Je ne m'entends pas avec quelques personnes ici. Mais
vous savez, quoi que vous aillez fait, vous êtes, tous, des
personnes uniques et complètement tarées dans vos têtes, et
je ne veux oublier aucun des mois ni des années que j'ai
passés avec vous. Ne changez pas s'il vous plaît.

Ilona et Emeline 3ème

Le Graffiti

Les graffitis sont apparus en Grèce Antique et dans l'Empire Romain sous la forme de peintures murales, mais les graffitis tels que nous les connaissons se sont développés au 20e siècle après l'invention de la peinture aérosol en 1926.

 Les graffitis sont utilisés sous forme décorative et artistique mais aussi pour exprimer une idée ou faire passer un message. Le graffiti a mauvaise réputation et n'est considéré comme art que depuis 1960. Malgré cette affirmation, les graffitis sont souvent considérés comme des actes de vandalisme.

Le graffiti est devenu un art à partir du XXème siècle.
Les plus vieilles représentations datent de la Grèce Antique, c'était un acte de vandalisme. 

Les étapes :
Étape 1 :tracer les contours
Étape 2 : Remplir les formes
Étape 3 : trouvez votre style
Étape 4 : soignez votre œuvre
Étape 5 : signez
Killian, Stevan, Alexis, Killian, Lucas, Maël











Qu’est-ce que la MAO ?
La MAO c’est quoi? Tout d’abord MAO veut dire Musique Assistée par Ordinateur.
Mais que veut réellement dire ce terme? Ce terme signifie créer sa musique avec un ordinateur comme centre de son studio.
La MAO sert à s’enregistrer, à éditer de l’audio, à mixer, et bien plus encore.
Pour commencer la MAO, il vous faudra un séquenceur. Le séquenceur est le programme principal qui servira à faire la plupart du travail concernant la musique. Ensuite, viendront les VST ou les plug ins, qui ont pour but d’ajouter des effets ou des instruments. Plus particulièrement, VST sert à désigner un effet virtuel (écho, chorus, compresseur, Eq, etc…) et VSTI (drums, synthé, piano, etc…) sert à désigner un instrument virtuel.
Alors, pour résumer le tout, la MAO consiste à créer de la musique avec son ordinateur, tout simplement.
Maintenant que vous savez ce que veut dire le terme MAO, commençons par le commencement: choisir son ordinateur, ce qui est très loin d’être simple !

La MAO a fait son apparition auprès du public dans les années 1970 et dans les années 1980 avec la micro-informatique, mais les recherches ont commencées en 1955.
Aujourd'hui, tous les ordinateurs permettent de produire de la musique.
La MAO permet plusieurs utilisations :
-la création et l'écriture des partitions
-l'interprétation musicale, la lecture avec des sons électroniques
-l'enregistrement de bandes sonores à partir des partitions
Les logiciels de MAO permettent la création de partitions et des arrangements

Les logiciels les plus courants intègrent des fonctionnalités qui recouvrent la notation musicale, l'enregistrement du son (y compris sa modification) et la restitution sonore. Certains sont capables de générer des arrangements, d'autres pilotent des instruments.
Ces logiciels permettent d'accéder avec peu de connaissances à des domaines musicaux jusqu'alors réservés à des spécialistes comme le traitement de son.


Capture d'écran d'un logiciel de MAO: Guitar Pro

Alexis, Antoine, Clément, Etienne, Gautier, Morgan, Tanguy







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire ici